Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » Patrimoine d'origine religieux » La marche de la Madeleine

La marche de la Madeleine


La chapelle Notre-Dame de Heigne à Jumet

Entre 1347 et 1380, une épidémie de peste noire ravage l’Europe entière. En seulement 33 ans, la population européenne diminue d’un tiers. En 1380, la peste frappe à nouveau notre région. Les populations de nos villages n’y échappent pas ; de nombreuses familles sont décimées. Heigne, alors petit village d'une cinquantaine d'habitants ne fait pas exception : la châtelaine de Heigne est contaminée. Rapidement, son époux, accompagné des habitants de Heigne, du clergé et de ses guerriers, organise une procession à partir du hameau afin de demander au Seigneur de guérir son épouse, et éviter que la peste ne s'abatte à nouveau sur le hameau. Arrivé à Thiméon, à cinq kilomètres au nord de Jumet, le groupe de pèlerins se fait rattraper par un cavalier faisant partie des hommes d'armes du châtelain de Heigne et venant leur apporter la bonne nouvelle : la châtelaine est guérie. Le bonheur est intense, tous sont heureux, la peste noire est, pour cette fois, vaincue. La procession religieuse fait immédiatement place aux réjouissances et aux danses, le lieu gardant encore aujourd'hui l'appellation terre à'l danse.

Les faits se font connaître et Heigne ne tarde pas à devenir un but de pèlerinage ; une chapelle est érigée dans le petit village à la fin du XIIième siècle.

Relique de Sainte-Marie-Madeleine conservée dans la chapelle Notre-Dame de Heigne à Jumet

Chaque année, le dimanche le plus rapproché du 22 juillet, la procession de la Madeleine se répète, commémorant Sainte Marie-Madeleine. Devenue aujourd'hui une marche mi-religieuse mi-profane, elle parcourt environ 22 kilomètres à travers la région. Plus de 2.000 marcheurs en uniforme, 150 cavaliers, 500 pèlerins et une trentaine de corps de musique forment la procession au départ de la chapelle Notre-Dame de Heigne, également appelée Vierge aux cailloux.

La Madeleine est reconnue comme Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel par la Communauté française Wallonie-Bruxelles, selon les critères définis par l’UNESCO, depuis le 12 mai 2004.


POUR Y ACCEDER

Marche de la Madeleine
6040 Charleroi (Jumet)

CONTENU MULTIMEDIA


LIENS


ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Pas de références actuellement

LOCALISATION

Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !