Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » Mémoire et monuments » Les Monuments aux Morts » Monument aux Soldats Français - La « Reconnaissance française »

Monument aux Soldats Français - La « Reconnaissance française »


Commune : Charleroi
Type : Statuaire
Localisation physique : Cimetière
Année/période d'inauguration : 1902
Type de commémoration :Autre
Artiste(s)/auteur(s) : Jules Lagae
Coordonnées : 50.4240439 N, 4.4532474 E

 

DESCRIPTION

Le 19 juillet 1870, la France de Napoléon III entre en guerre contre la Prusse. La bataille de Sedan se déroule le 1er septembre 1870 ; l'armée prussienne, forte de 200.000 hommes et de 780 canons y affronte l'armée française, composée de 120.000 hommes et de 560 canons, commandée par l'empereur Napoléon III.

Les forces prussiennes en sortent victorieuses ; côté français, l'Empereur est fait prisonnier. La guerre se poursuit néanmoins sous la nouvelle République.

Le 27 septembre 1870, vers 2 heures du matin, un convoi ferroviaire venant de Vireux arrive à Charleroi, transportant environ 250 militaires français blessés, rapatriés du champ de bataille de Sedan. 

Arrivés à Charleroi, une cinquantaine d’entre eux, les plus gravement blessés, sont débarqués dans la salle d’attente de la gare afin de leur prodiguer des soins urgents. Les autres sont dispersés en divers lieux afin d’y être également soignés. Certains ne survivent pas à leurs blessures, et sont inhumés dans le cimetière communal. 

Trente ans après les faits, Valère Mabille, président de la Société française de Bienfaisance, fait don d’un monument à Charleroi afin de remercier à nouveau l’accueil qui fût fait en 1870 aux soldats blessés. 

Un temps destiné à être installé sur le rond-point qui fait face à l’actuelle Athénée Solvay, il fut finalement décidé d’ériger l’œuvre dans le cimetière de Charleroi. S’il témoigne des soins prodigués et de l’accueil réservé par les belges aux soldats français, le monument rappelle néanmoins vivement les défaites françaises de 1870... 

Dressée au centre du rond-point central du cimetière de Charleroi-Nord, la « Reconnaissance française », œuvre du sculpteur Jules Lagae, est inaugurée le 23 juin 1902 en présence de nombreuses délégations et d’anciens militaires de 1870-71. Elle est taillée dans un bloc de marbre blanc du Tyrol et pèse 3 tonnes. Elle représente la Belgique, sous l’aspect d’une femme portant une couronne royale et un grand manteau d’hermine, aux traits empreints de pitié, soutenant un soldat français blessé qui s’affaisse.

INSCRIPTION(S)

Monument / Elevé à la / Mémoire des Soldats Français / Morts à Charleroi en 1870 / Au nom de la colonie française / Par Monsieur Valère Mabille / Président de la Chambre de Commerce française / Président de la Société française de Bienfaisance

CONTENU MULTIMEDIA

POUR Y ACCEDER




Monument aux Soldats Français
Cimetière de Charleroi-Nord
Rue du Presbytère, 52
6000 Charleroi

Métro Waterloo / Samaritaine
Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !