Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » Patrimoine architectural » Les publicités murales peintes

Les publicités murales peintes


Les marques réalisaient jusque dans les années 1970 des publicités murales peintes afin de faire la promotion de leurs produits. Les affiches, moins onéreuses, s’imposèrent par la suite comme support privilégié. A de très rares occasions, des publicités peintes sont encore réalisées par après.

Vu le prix élevé de la publicité peinte, chacune des réalisations était destinée à s’afficher pour plusieurs années consécutives afin d’en amortir le coût. Les publicités peintes s’adaptaient à la situation locale, et pouvaient atteindre plusieurs mètres carrés en fonction du support disponible. Entre deux publicités, le mur devait normalement être au préalable repeint en blanc, mais afin de diminuer les coûts, la nouvelle publicité était parfois directement peinte sur la précédente, ce qui explique que plusieurs publicités encore visibles aujourd’hui s’entremêlent parfois.

Disparaissant petit-à-petit du paysage pour cause de travaux, rénovation et démolition, altération liée aux conditions climatiques, ou simplement masquées par des réclames actuelles, les publicités peintes se comptent encore aujourd’hui par centaines, témoins de la vie économique passée et des marques, enseignes et produits d’un temps révolu, dont certains sont toutefois encore bel et bien présents aujourd’hui sur le marché.

Apéritif « Chien Vert »

L'apéritif Chien Vert existait en deux types : aux cerises (liquoreux) et aux oranges (sec). Il ne reste aujourd'hui presque aucune trace de cet ancien apéritif, qui aurait été produit dans la région... 
   
Dampremy (2015)    

Apéritif « Cinzano » et Marsala « Florio »

Le vermouth Cinzano a été créé par Giovanni Giacomo et Carlo Stefano Cinzano, deux frères herboristes, en 1757 à Turin.
Le Marsala Florio a été développé par Vincenzo Florio en Italie au début du XIXième siècle ; la boisson connaît un grand succès en Europe, exportée grâce aux navires marchands appartenant à la famille Florio.
Ces deux boissons existent toujours aujourd'hui.
 
Charleroi (2015) Affiche publicitaire   

Bière « Jockey »

La bière « Jockey » était produite par la brasserie GéVé (Glibert-Vanham) située à Braine-l’Alleud. Reprise par la brasserie d'Alken, elle ferme ses portes en 1971.
   
Mont-sur-Marchienne (2015)    

BP Energol Motor Oil

 
Charleroi (2017) Panneau publicitaire  

Chicorée Pacha

La marque Pacha fut créée en 1912 par la société Van Lier Frères, producteurs de chicorée en grains. Afin de se distinguer de leurs concurrents, ils prirent comme symbole un sultan rebondi, débordant de santé grâce au breuvage fumant dont les volutes lui chatouillent les moustaches. Ayant connu le succès, la marque est finalement obligée de se grouper avec son concurrent de Beukelaar en 1975. En 1992, le français Leroux absorbe la société belge.
Marcinelle (2015)  Monceau-sur-Sambre (2015)  Affiche

Chicorée « La Renommée des Flandres »

La fabrique de chicorée « La Renommée des Flandres » a été fondée en 1880, et était produite par J. Vandekerckhove-Laleman à Izegem.
   
Jumet (2016) Affiche publicitaire    

Cigarettes « Boule Nationale »

La marque de cigarettes « Boule Nationale » fut créée en 1919 par Odon Warland, un industriel originaire des Ardennes installé à Liège. La Première Guerre vient de se terminer ; les habitudes des Belges ont changé. Le cigare, élitiste, n’est plus à la mode. Odon Warland lance la fabrication d'une cigarette, symbole de la libération, arborant une cocarde tricolore. Peu de temps après, la manufacture déménage à Bruxelles. La SA Etablissements Odon Warland voit le jour en 1929, et compte parmi ses actionnaires la British American Tobacco Company (BAT). En 1972, la BAT prend définitivement le contrôle de l’usine bruxelloise.
 
Marcinelle (2015) Etiquette  

Courthéoux

En 1874, la famille Courthéoux fonde à Couvin les établissements Courthéoux. Ils deviendront l'un des acteurs principaux de la distribution alimentaire en Wallonie. En 1977, les supermarchés Match, dépendant de Courthéoux, deviennent propriété de Louis Delhaize. Courthéoux passe entièrement aux mains de Louis Delhaize en 1985. Courthéoux disposait d'un dépôt à Montignies-sur-Sambre, aménagé dans l'ancienne caserne de Montignies-Neuville.
   
Couillet (2013) Etiquette d'une boite d'allumettes  

Dépôt des bières et eaux A. Chirens

Aucune information complémentaire trouvée sur ce dépôt de boissons...
   
Marcinelle (2015)    

Grande Pharmacie de Charleroi

Une Grande Pharmacie de Charleroi se situait dans les années 1940 au coin de la rue Isaac et de l'avenue Henin ; est-ce celle de cette publicité ? [in Le Journal (France), 15/03/1940]
   
Dampremy (2018)    

Nokia

Sans doute l'une des dernières, si pas la dernière, grande publicité murale peinte dans la région. Si Nokia est synonyme de téléphonie mobile, l'entreprise fondée en 1865 produit alors du papier. En 1903, Nokia ouvre sa première usine de production d'énergie hydraulique ; l'entreprise diversifie ses activités par la suite. Début des années 1980, Nokia met le cap sur les télécoms en achetant plusieurs entreprises actives dans ce secteur. En 1982 est lancé le Mobira Senator, qui pèce 9 kilos ; le premier GSM suit en 1987.
   
Dampremy (2016)    

Palais de l'Industrie

Le « Palais de l’Industrie » était un magasin de nouveautés, érigé par François Thiéry au coin de la rue de la Montagne et du boulevard de l’Yser. Avec son frère Nicolas, ils fondèrent à Saint-Ghislain leur premier magasin de draps en 1841 ; ils ajoutèrent rapidement une nouvelle corde à leur arc : la confection. A Charleroi, les Thiéry sont à l’origine de plusieurs magasins dès 1846. François Thiéry décéda en 1891 à Charleroi dans son appartement situé au troisième étage du Palais de l’Industrie. Si les anciennes enseignes des Thiéry ont aujourd’hui disparu, la famille Thiéry reste active dans le domaine textile (Armand Thiery, Toscane,…).
   
Dampremy (2013)  Ancienne publicité  

Savons Sunlight

Le savon Sunlight fut développé par William Lever en 1884 afin de développer un savon ménager de qualité. Lever innove également en présentant son savon sous forme de brique et emballé, et non plus en vrac. En 1888, le produit arrive sur le marché belge, mais le savon n'y devient populaire que quelques années plus tard, lorsque William Lever commence à placarder des annonces sur les murs et dans les journaux. Une savonnerie sera établie à Forest, fonctionnant de 1905 à 1971.
Marcinelle (2015)  Lodelinsart (2015)  Lodelinsart (2015) 
 
Monceau-sur-Sambre (2015)  Ancienne publicité  

SPA Monopole

L'eau de Spa est embouteillée et exportée depuis 1583. En 1912, est fondée la Compagnie Fermière des Eaux et des Bains de Spa, société détentrice du monopole d’exploitation des sources de la ville de Spa. En 1921, elle est rebaptisée Spa Monopole.
   
Lodelinsart (2015)     

Vigor

En 1905, une savonnerie est établie à Forest afin d'y produire les savons de William Lever (Sunlight,...). En 1919, un nouveau savon sort des usines de Forest : Vigor. Ce savon est destiné au linge blanc et couleurs avec temps d'ébullition réduit.
   
Lodelinsart (2015)     

 


Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Dernier article




Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !