contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Biographies » Huart-Chapel, Paul (1771 - 1850†)

Huart-Chapel, Paul

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Information actuellement non disponible

Contenu multimédia supplémentaire


Derniers éléments ajoutés

Le Parc Bivort
A l’origine du parc, le maître-verrier Henry-Joseph Bivort, propriétaire des Verreries Bennert & Bivort, qui se fait ériger vers 1870 un château au cœur d’un parc de sept hectares. - Lire la suite...

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...


Homme politique (1771 - 1850†)

Paul Huart est né à Charleroi Ville-Basse en 1771 ; il y est baptisé le 7 mars 1771 (*). Il est le fils du notaire François-Joseph Huart et de Anne-Marie-Joseph Michaux.

La famille Huart se joint à la famille Chapel lors du mariage en 1812 de Paul Huart avec Marie-Thérèse Chapel, fille du métallurgiste lorrain Daniel Chapel installé à Charleroi en 1767.

La famille Chapel possédait un ensemble de fourneaux et forges dans le Luxembourg et dans la région de Charleroi, ainsi qu’un comptoir de vente à Bruxelles. Les bouleversements économiques après la Révolution française vont faire perdre aux Chapel plusieurs établissements ; ils arrivent cependant à maintenir leurs intérêts à Charleroi.

A la mort de Daniel Chapel en 1806, Marie-Thérèse Chapel hérite de certains établissements familiaux ; Paul Huart commence à gérer ce patrimoine. Il associe désormais le patronyme des Chapel au sien. Il s’intéresse aux procédés sidérurgiques anglais et à l’utilisation de la machine à vapeur en métallurgie. Huart-Chapel importe sur le continent des techniques venues d’outre-manche. Entre 1821 et 1825, il mène plusieurs essais avec son beau-frère et bourgmestre de Couillet Paul Henrard afin d’implanter les procédés anglais en Belgique.

En 1823, il érige à Marcinelle avec Henrard  l’usine des Hauchies ; elle se compose de plusieurs fours à puddler, de laminoirs, fonderie et marteau. C’est dans ces usines, fusionnées avec celles de Fontaine-Spitaels, que dix ans plus tard les frères Cochaux, industriels et mécaniciens, inventeront une « locomotive routière » ; les essais sur la route de Philippeville à Couillet-Queue débouchent sur une catastroph : le véhicule glisse dans un ravin et tue trois enfants… Au début du XXième siècle, l’établissement construisait des ponts et charpentes métalliques, chaudières, réservoirs, wagons, installations de lavoir à charbon,… Berceau régional de l’industrie métallurgique, l’usine des Hauchies fonctionne jusqu’à la première guerre mondiale.

Le 13 mai 1824, un arrêté royal autorise Paul Huart-Chapel à ériger le premier haut-fourneau de la région fonctionnant au coke. Les travaux débutent en 1826 à Marcinelle et sont achevés l’année suivante. La première coulée a lieu aux Hauchies en septembre 1827, deux semaines après celle de John Cockerill à Seraing. Cockerill bénéficie de subsides gouvernementaux contrairement à Huart-Chapel qui finance ses recherches sur fonds propres. Dans bien des domaines, Huart-Chapel est pionnier, s’intéressant et expérimentant de nouveaux procédés de fabrication.

En 1822, Paul Huart-Chapel est élu bourgmestre de Marcinelle ; il occupe le poste pendant un an. En 1831, il est élu bourgmestre de Charleroi ; Gustave Nalinne lui succède en 1834. C’est sous son mayorat qu’est notamment inauguré le 22 septembre 1832 le canal reliant Charleroi à Bruxelles. Cette liaison entre les deux villes va permettre au bassin carolorégien d’acheminer plus facilement vers Bruxelles certains produits, notamment du charbon.

A Charleroi, Paul-François-Joseph Huart-Chapel occupe une maison bourgeoise dans l'actuelle rue Charles Dupret. Il décède le 5 septembre 1850.

(*) : selon le registre paroissial de la Ville-Basse




Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

admin



Tue August 21, 2012
new comment

L'ancienne rue des Chaudronniers sont les actuelles rue Charles Dupret et rue de Brabant. Je suppose qu'il doit s'agir de la rue Charles Dupret, car la rue de Brabant fut considérée un moment comme le prolongement de la rue des Chaudronniers, mais fut ensuite baptisée rue du gaz.

Avez-vous plus d'informations sur la localisation de son habitation ?
J'ai regardé dans la "Monographie des rues de Charleroi", mais je n'ai rien trouvé.

PREVOT



Mon August 20, 2012
new comment

Paul Huart Chapel a sa maison rue des Chaudronniers à la ville Basse non loin des fortification de la citadelle hollandaise.
Quel est le nom actuel de la rue ?

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.