contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Histoire des rues de Charleroi » Rue de Charleville (anciennement rue Léopold)

Rue de Charleville (anciennement rue Léopold)

 

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Monographie des rues de Charleroi : Histoire locale / Everard, Jean. Charleroi : Imprimerie Collins, 1959. 223 p.
Charnoy-village à Charleroi-métropole (De) / Hasquin, René-Pierre. Bruxelles : Labor, 1969. 382 p.
Charleroi d'hier et d'aujourd'hui / Mac Kay, Philippe. Charleroi : Nouvelle Gazette, 1996. [sans collation]

Contenu multimédia supplémentaire



Localisation


Derniers éléments ajoutés

Le Parc Bivort
A l’origine du parc, le maître-verrier Henry-Joseph Bivort, propriétaire des Verreries Bennert & Bivort, qui se fait ériger vers 1870 un château au cœur d’un parc de sept hectares. - Lire la suite...

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...


Histoire du lieu...

Les origines de cette rue remontent à la fondation de la Ville-Basse ; elle marquait la limite sud entre la partie bâtie de la forteresse et les ouvrages de fortifications, ce qui lui vaudra le nom de rue des Remparts, jusqu’en 1860.

Située au sud du Couvent des Capucins, la partie ouest de la rue accueillit pendant bien longtemps les jardins du Couvent. Sur cet emplacement furent tracés la rue du Collège et le Passage de la Bourse.

Rue Léopold et Bourse du Commerce (détail carte postale ancienne, Edition du Bazar du Livre)

En 1711, les citoyens de la Ville-Basse commencent à bâtir rue des Remparts un nouvel ouvrage religieux, au coin de la rue Puissant Agimont. Cette Neuve-Eglise n'est cependant jamais terminée ; en 1778, le bâtiment est renseigné comme servant de dépôt de biens et de marchandises pour la ville. Avant la fin du XVIIIième siècle, il n'en reste plus rien.

En 1832, Léopold Ier se rend à Charleroi. Il est accueilli par Ferdinand Puissant d’Agimont, notable et ancien bourgmestre dont la demeure, connue sous le nom de "Château Puissant", était située rue de Charleville, face à la rue Puissant d'Agimont. En souvenir de cette visite, le Conseil communal renomme la rue des Remparts en Rue Léopold le 30 juin 1860. C’est également dans ce château que Napoléon passe la nuit du 15 au 16 juin 1815, veille de la bataille de Fleurus. L’Empereur y fut accueilli par Catherine d’Heusy et son fils Ferdinand Puissant. Une plaque commémorant ce passage à Charleroi fut apposée sur la façade arrière de la Banque Nationale le 21 septembre 1952.

Le 7 juin 1871, la Banque-Nationale achète le château des Puissant ainsi que 21 ares de terrain situés entre le quai Arthur Rimbaud (anciennement quai de Brabant) et la rue de Charleville. La Banque s'installe dans le château transformé et aménagé, en 1872. Quarante ans plus tard, il est décidé de remplacer le château par une agence plus moderne. En 1912, le domaine des Puissant disparaît et un nouveau siège de la Banque Nationale est construit. Ce bâtiment sera lui-même démoli en 1963 afin de permettre la reconstruction d’un siège plus moderne. Sur la façade arrière de ce nouvel édifice est apposée une oeuvre gravée en 1966 par Darville représentant le plan de la forteresse de Charleroi, en 1693. L'antenne carolorégienne de la Banque-Nationale ferme ses portes en 2002 et le bâtiment est mis en vente fin 2003. Il devient finalement la propriété de la Ville de Charleroi le 1 décembre 2005. Le bâtiment est transformé en un espace dédié à l’image animée et au cinéma. Le plan de Darville est transféré dans un passage reliant la rue de Charleville au quai Arthur Rimbaud.

En 1890 est érigé le Passage de la Bourse ; la Bourse du Commerce qui lui donne son nom est construite en même temps et se situe rue de Charleville, face à la rue du Canal. En 1965, en compensation des nouveaux bâtiments modernes construits Ville-Haute (Palais des Beaux-Arts, Palais des Expositions, Basilique Saint-Christophe,...) est inaugurée la nouvelle Bourse du Commerce. L'antenne régionale de la Radio Télévision Belge s'y installe en 1974 pour trente bonnes années, avant de déménager vers le Boulevard Tirou, les locaux devant être libérés pour le projet commercial “Rive Gauche”. La Chambre du Commerce quand à elle émigre en 1978 à la Ville-Haute, dans l’ancienne caserne Trésignies, après un court séjour dans les bâtiments de Fabrimétal, au coin des rues Léopold et Puissant Agimont.

En 2014, plus d'une dizaine d'immeubles de la rue sont démolis, dont l'ancienne Bourse, afin de faire place au centre commercial Rive Gauche.

Les autorités communales décident le 30 mai 2016 de renommer la rue Léopold en rue de Charleville (en référence à Charleville-Mézières), dans le cadre du travail d'élimination des doublons odonymiques. Rimbaud espérait en effet être engagé au Journal de Charleroi situé rue du Collège. Rimbaud  parcourut à pied les 90 kilomètres qui séparent les 2 villes.




A travers le temps...
Slide

Charleroi, 1696

Localisation sur le plan en relief de Charleroi - Musée des Plans-Reliefs, dépôt au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Slide

Charleroi, 1769

Localisation sur la carte de Ferraris - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, environs de 1850

Localisation sur le plan cadastral "Popp", dressé entre 1842 et 1879 par Philippe-Christian Popp - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, 1930

Localisation sur un plan édité pour le centenaire de la Belgique, publié dans l'ouvrage Charleroi : Guide illustré (Le grand centre industriel belge) / Comité officiel d'initiative - Charleroi. Edition : Delacre, 1930.

Slide

Charleroi, aujourd'hui

Localisation sur un plan actuel (OpenStreetMap) - Données cartographiques © les contributeurs d’OpenStreetMap, CC BY-SA.


Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.