Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » #CharleroiChezSoi » Les Stolpersteine (Pavés de la Mémoire)

Les Stolpersteine (Pavés de la Mémoire)
Entité de Charleroi - #CharleroiChezSoi


  • A partir de 1995, Gunter Demnig commence à poser, sans autorisation, ses premiers pavés dans les rues de Cologne et de Berlin. Ils prennent le nom de Stolpersteine.
  • Ces pavés rappellent les noms de personnes déportées parce qu’elles étaient Juives, Roms, handicapées, homosexuelles, membres de la Résistance, ou opposées au régime nazi.
  • Aux quatre coins de l'Europe, des dizaines de milliers de pavés sont aujourd’hui intégrés aux trottoirs, devant le dernier domicile des victimes, avant leur déportation.
  • Deux premiers pavés sont posés à Charleroi en 2012 à la mémoire de Herszek ROJTMAN (boulevard Janson) et de Abraham KIBEL (rue Marie Danse), déportés en 1943 à Auschwitz.
  • Fin 2019, Charleroi compte 22 Stolpersteine dans ses rues. La moitié se concentre près de la rue Chavannes, cœur du « quartier juif » de Charleroi dans les années 1930.
  • Liste des Pavés


LOCALISATION


POUR Y ACCEDER

Stolpersteine (Pavés de la Mémoire)
Entité de Charleroi
Liste des Pavés
Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !