Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » Parcs & nature » Cartographie des terrils

Cartographie des terrils


Eléments structurant issus de l’activité humaine, les terrils participent aujourd’hui au verdoiement de Charleroi, s’apparentant à de petites collines parsemées dans le paysage urbain. Longtemps peu considérés, les terrils font aujourd’hui l’objet d’un attachement particulier, repaires géographiques et témoins historiques d’une industrie qui participa à la prospérité de la région. La plupart des terrils sont aujourd’hui en partie ou totalement recouverts de végétation, abritant une flore et une faune uniques. S’ils sont devenus des buts de promenade, certaines précautions sont cependant à prendre : si certains terrils sont des propriétés de la ville ou de la Région Wallonne, d’autres sont des propriétés privées. De plus, certains peuvent encore présenter une dangerosité (pentes fortes, en combustion,…).

Charleroi compte toujours des dizaines de terrils sur son territoire, maillons d’une chaîne qui s’étend du nord de la France à la Ruhr en Allemagne. Si de nombreux terrils ont disparu du paysage pour cause d’assainissement (les terrils 1 et 2 du Mambourg ont fait place à Ville2, le Deschâssis n°7 a fait place à Makro,…) et de récupération du charbon qu’ils contenaient encore, d’autres sont toujours bien présents ; cette page a but pour d’en faire le recensement, et en comptabilise actuellement 7 de l'entité de Charleroi.

Rappels :

  • De manière générale (et particulièrement par temps sec) ne fumez pas sur les terrils, et n'abandonnez rien sur les lieux (et notamment des récipients en verre ou autre qui risquent de faire loupe) ;
  • Si certains terrils sont librement accessibles, d'autres sont des propriétés privées. Toute circulation en dehors de la voie publique requiert l'accord préalable du propriétaire. 
 

Terrils déjà recensés


Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Dernier article




Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !