Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Biographies » Dulait, Julien

Dulait, Julien


Industriel (1855 - 1926†)

Né à Gand en 1855, Julien Dulait était le fils de Jules Dulait, surnommé le "médecin des hauts-fourneaux", ingénieur métallurgiste célèbre dans le monde entier pour la construction et l'entretien de hauts-fourneaux. Son atelier, dans lequel Julien effectuera ses recherches, était situé rue de Montignies à Charleroi.

En 1878, Julien Dulait décroche à l'Université de Liège son diplôme d’ingénieur des Arts. Deux années plus tard seulement, il fabrique sa toute première dynamo. En 1881, il fonde la Compagnie Générale d'Electricité. Cette compagnie exploite ses brevets déjà déposés, ainsi que ceux du liégeois Zénobe Gramme. En 1882, la Ville de Charleroi inaugure un nouveau parc : le parc communal (actuel parc Reine Astrid), agrémenté d'un éclairage fourni par Julien Dulait. Quelques années plus tard, en 1888, trois villes belges sont équipées d'un mât d'éclairage : Charleroi, Liège et Schaerbeek. Dulait fonde la société Electricité et Hydraulique ; cette société s'occupe de la construction de centrales électriques. Sa première centrale électrique industrielle est construite à la ville-basse à Charleroi, rue Léopold, suivie très rapidement d'autres centrales, aux quatre coins de Belgique, mais également du monde. La société va vite se spécialiser dans de nombreux autres domaines : tramways et locomotives électriques, machines d'extraction, transport d'énergie, ascenseurs,…

Les activités ne cessant de croître, une nouvelle usine est construite en 1900 dans le quartier de La Villette à Marcinelle et Marchienne. Avec Emile Devreux, il installe en 1905 l'électricité dans les rues et les maisons de Charleroi.

Prospère, la société Electricité et Hydraulique connait cependant des difficultés au début du XXième siècle ; sous l'impulsion d'Edouard Empain, elle est intégrée à une nouvelle structure : les ACEC (Ateliers de constructions électriques de Charleroi), qui ne tarderont pas à être connus dans le monde entier, mais qui ne seront jamais dirigés par Julien Dulait.

Julien Dulait décède le 5 juin 1926 à Montignies-le-Tilleul. Il modifia radicalement le style de vie de l'époque, mettant en avant un savoir-faire belge reconnu dans le monde entier.



CONTENU MULTIMEDIA

Pas de ressources supplémentaires

LIENS

Pas de liens

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Pas de références actuellement
Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !