Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Patrimoine » Monuments de Charleroi » Monument à Albert Losa, Résistant

Monument à Albert Losa, Résistant


Albert Losa est né à Lille le 18 septembre 1900. Ingénieur technicien électricien de formation, il s’établit à Lodelinsart, rue des Déportés, en 1935.

Le monument à Albert Losa

Durant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint en novembre 1940 la Résistance armée au sein du Mouvement national belge sous le nom de code de « A3 » ; il est l’un des premiers chainons du réseau de Charleroi. Il finit par devenir l’adjoint du chef provincial, sous le nom de « H2 ». En avril 1942, sous son impulsion quelques jeunes de l’Université du Travail rejoignent le groupe. Malheureusement, l’un d’eux se confie à un ami, qui rapporte les faits aux allemands.

Albert Losa est arrêté le 18 mai 1942 ; il est retrouvé en possession de dynamite et de détonateurs. Durant son procès qui se tient à l’Hôtel de Ville de Charleroi, Losa ne dévoile rien du réseau dont il est membre. Il est condamné à mort pour trahison. Son assistant Henri Weyers est condamné à la même peine. Vingt-trois jeunes gens sont également arrêtés, et reçoivent des peines allant de deux ans de prison aux travaux forcés à perpétuité. Plusieurs décèderont en Allemagne.

Albert Losa est fusillé le 29 juillet 1942 à la carrière de Borgnéry, à Nalinnes. Les allemands enterrent son corps à la Serna.

Un monument à sa mémoire fut inauguré à Lodelinsart le 29 juillet 1945, situé derrière le Monument aux Morts.


POUR Y ACCEDER

Monument à Albert Losa
Chaussée de Châtelet / Rue Jean Jaurès
6042 Charleroi (Lodelinsart)

Métro Marie Curie

CONTENU MULTIMEDIA


LIENS

Pas de liens

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Pas de références actuellement

LOCALISATION

Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !