Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Biographies » Bertrand, Jacques

Bertrand, Jacques


Chansonnier - (1817 - 1884†)

Jacques Bertrand est né en 1817. Il descend d'une famille modeste carolorégienne. Très tôt, il quitte l'école pour devenir apprenti, mais il continue à s'instruire afin de combler son naturel curieux.

Plaque commémorative en la mémoire de Jacques Bertrand

Fabricant de chaises, il commence dès 1851 à animer des fêtes des Brayards, une société de bienfaisance. Ses chansons sont un hymne au Pays de Charleroi, alors en pleine révolution industrielle, et en pleine croissance. Elles décrivent le peuple, ses joies, ses peines et sa labeur (La prière du mineur, par exemple), de façon simple, employant un vocabulaire populaire. Les textes de ses chansons sont autant en français qu'en wallon, et il est généralement considéré comme le premier chansonnier wallon à Charleroi, ainsi que l'un des fondateurs de la littérature dialectale de Charleroi. Plusieurs de ses chansons restent encore ajourd'hui connues dans la région (« El ducasse du bos », qui rend hommage à la ducasse populaire qui se tenait près de la Chapelle de Notre-Dame au Bois, « Pays de Charleroi »,...).

Il décède en 1884, laissant derrière lui des chansons qui bercent encore toujours le Pays de Charleroi. Le beffroi de l'Hôtel de Ville de Charleroi égrène toujours aujourd'hui soixante mesures du « Pays de Charleroi » à l'heure pile ; quarante mesures de « Lolotte » à l'heure demie ; dix mesures de « Skeujè l'feu, Zabèle » à l'heure quart ; et dix mesures de « El quèzène au Mambourg » à l'heure trois quarts, quatre chansons célèbres de Jacques Bertrand.



CONTENU MULTIMEDIA


LIENS

Pas de liens

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Pas de références actuellement
Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !