Histoire(s) & patrimoine
de Charleroi
Page : Home » Biographies » Paulus, Pierre

Paulus, Pierre


Artiste (1881 - 1959†)

Pierre Paulus est né à Châtelet en 1881 dans une famille d'artistes. Destiné aux études d'architecture par ses parents, il fait ses études à l'Académie de Bruxelles, d'où il sort diplômé, et se consacre alors à la peinture, sa seule et véritable passion. A 15 ans, il possédait déjà une bonne maîtrise de la peinture. Ce n'est que vers ses 25 ans cependant qu'il devient le peintre que l'on retient aujourd'hui, le peintre du Pays Noir, avec ses décors industriels et naturels industrialisés : mines et terrils en bord de Sambre, à l'arrière des aciéries crachant leurs flammes et fumées sur fond de couché de soleil,... Mais son registre ne s'arrête pas là. Il peint également la nature et les gens, les natures mortes, la vie quotidienne.

Il est remarqué en 1911 lors de l'Exposition de Charleroi par le grand public, et sa notoriété commence alors à croître. Durant la première guerre mondiale, il se réfugie à Londres, mais couche sur papier, durant sa mobilisation, la vie quotidienne du front.

L'entre-deux-guerres le fait connaître en Europe et aux Etats-Unis. Elève de Constantin Meunier de par son art, il s'est essayé durant sa vie à l'expressionnisme et aux pastels, mais également à d'autres formes d'art, via la lithographie et les affiches.

On lui doit notamment le Coq Hardi, symbole de la Wallonie, coq rouge sur fond jaune, commandé par l'Assemblée Wallonne en 1913.

Il s'éteint à Bruxelles en 1959, âgé de 78 ans.



CONTENU MULTIMEDIA

Pas de ressources supplémentaires

LIENS

Pas de liens

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE

Pas de références actuellement
Catégories


Patrimoine

Histoire

Biographies

Histoire des rues

Retour vers le passé

Galeries photos

Bibliographie


Derniers articles






Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !