contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Biographies » Servais, Alfred (1890 - 1943†)

Servais, Alfred

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Information actuellement non disponible

Contenu multimédia supplémentaire


Derniers éléments ajoutés

Le Parc Bivort
A l’origine du parc, le maître-verrier Henry-Joseph Bivort, propriétaire des Verreries Bennert & Bivort, qui se fait ériger vers 1870 un château au cœur d’un parc de sept hectares. - Lire la suite...

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...


Militaire, Résistant (1890 - 1943†)

Alfred Servais est né à Naninne, près de Namur, en 1890.

Alfred Servais

Il prend part aux combats de la Première Guerre mondiale et poursuit ensuite une carrière militaire ; il atteint le grade de Major.

Installé à Marcinelle, rue Jean Jaurès, il rejoint la Résistance au début de la Seconde Guerre mondiale. Il organise notamment dans quatre maisons de la rue de Couillet à Marcinelle un centre de rapatriement afin d’y héberger soldats et civils évadés d'Allemagne et qui souhaitent gagner la France. Environ 300 évadés y séjournent durant le conflit. Avec d’autres membres de la Légion Belge, Servais aide sept prisonniers français menacés d’être fusillés à s’évader de la prison de Louvain.

Alfred Servais devient le chef de la section carolorégienne de la Légion Belge, mouvement souhaitant aider à la libération du pays en soutenant les Alliés, et qui donnera naissance plus tard à l’Armée Secrète. Servais est à l’origine du groupe de Charleroi. La Légion Belge ébauche des plans afin de récolter des armes, des munitions et des véhicules afin de reconstituer une armée, organisée en régiments, et prête à intervenir contre l’ennemi au moment opportun.

En octobre-novembre 1942 cependant, la Légion Belge de Charleroi est frappée en son sein. Un espion belge à la solde des allemands infiltre le réseau et le dénonce ; onze de ses membres, dont Alfred Servais, sont arrêtés.

La Major Servais, 1er commandant régional de l’Armée Secrète (Zone I), est fusillé par les allemands au Tir de Marcinelle, le 2 juin 1943. Son corps est enterré à la Serna, à Jumet.

Le 3 septembre 1944, à 10 heures du matin, les compagnies de Résistants que Servais avait contribué à former, se réunissent dans le parc de la rue Victor Baux, près de l’ancien domicile de Servais, pour entreprendre la dernière offensive contre les allemands. Ce parc prendra plus tard le nom de Parc de la Résistance.

Au lendemain de la guerre, le corps d'Alfred Servais est exhumé du charnier de la Serna et transféré au cimetière de Marcinelle, où il repose toujours, près de la pelouse d’honneur.

Les autorités communales marcinelloises donnèrent son nom à une rue : la rue Major Servais.




Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.