contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Histoire d'une Ville » Un jour, dans l'Histoire de Charleroi » 1867-07-06 - Arrêté royal prescrivant la démolition des fortifications de Charleroi

6 juillet 1867 - Arrêté royal prescrivant la démolition des fortifications de Charleroi

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Derniers éléments ajoutés

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...

Ligne du temps - Evolution d'une ville
Une ligne du temps renseignant quelques dates clés du développement de Charleroi. - Lire la suite...


Le 6 juillet 1867 paraît l'arrêté royal prescrivant la démolition des fortifications de Charleroi ; cette décision met fin à une histoire militaire de deux siècles.

Au lendemain de Waterloo, Charleroi est à nouveau fortifiée. Dès les années 1840 cependant, les édiles communaux carolorégiens demandent un démantèlement des ouvrages défensifs. La ville en plein développement est à l’étroit, coincée dans ses fortifications, et manque cruellement de terrains pour se développer.

Certains carolorégiens n’attendent toutefois pas 1867 pour procéder au démantèlement de la forteresse : quelques-uns entament la destruction d'ouvrages dès octobre 1866. Les travaux de démantèlement débutent officiellement en 1869. Le jeune âge de la forteresse amène à sa disparition quasi-totale ; presqu’aucun ouvrage n’est conservé. Charleroi se transforme pendant deux années en un vaste chantier ; les travaux s'achèvent en 1871.

Le démantèlement quasi total des fortifications libère près de 121 hectares, permettant à la ville d’enfin se développer et d’affirmer sa puissance.

Une grande campagne d’urbanisation s'organise pour faire de l'ancienne cité militaire une ville bourgeoise, centre économique de la région.

Retrouvez cet article sur le profil Facebook de charleroi-decouverte.be




Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.