contact contact rss rss a propos de ce site site non officiel - à propos de cette initiative privée a la recherche de documents sur Charleroi A la recherche de documents sur Charleroi
Titre charleroi-decouverte.be 


Page : Page principale » Histoire des rues de Charleroi » Galerie Bernard

Galerie Bernard

 

Suivez le site sur Facebook !

Suivez également le site sur Facebook, pour prendre connaissance des derniers sujets postés, et bien plus !

Orientation bibliographique sur ce sujet

Monographie des rues de Charleroi : Histoire locale / Everard, Jean. Charleroi : Imprimerie Collins, 1959. 223 p.
Charnoy-village à Charleroi-métropole (De) / Hasquin, René-Pierre. Bruxelles : Labor, 1969. 382 p.
Charleroi d'hier et d'aujourd'hui / Mac Kay, Philippe. Charleroi : Nouvelle Gazette, 1996. [sans collation]

Contenu multimédia supplémentaire



Localisation


Derniers éléments ajoutés

Le Parc Bivort
A l’origine du parc, le maître-verrier Henry-Joseph Bivort, propriétaire des Verreries Bennert & Bivort, qui se fait ériger vers 1870 un château au cœur d’un parc de sept hectares. - Lire la suite...

Les deux tours du Château de la Torre
Le Château de la Torre se situait dans le coeur de Mont-sur-Marchienne. Il fut presque totalement démoli dans les années 1940 par un promoteur immobilier... - Lire la suite...

Charleroi en images, 1900-1945
En quelques clichés, Charleroi en cartes postales et images anciennes - Lire la suite...

Architecte de Charleroi : Auguste Cador
Auguste Cador est le grand architecte du XIXième à Charleroi. Sa longue carrière et sa riche production va marquer le territoire de Charleroi et de sa région. Mais Cador fut également le concepteur et propriétaire de l'Eden-Théâtre. - Lire la suite...

Marguerite, Marie et Jeanne, sorcières de Monceau
De 1592 à 1671, au moins six exécutions sur le bûcher eurent lieu à Monceau pour faits de sorcellerie. Parmi les victimes, Marguerite, Marie et Jeanne, présumées sorcières. - Lire la suite...

Les deux Zoé Drion
Au début du XIXième siècle, deux cousines éloignées, Zoé Louise et Zoé Pauline, voient le jour dans la région de Charleroi. L’une d’elle eut l’honneur d’avoir un boulevard baptisé de son nom. - Lire la suite...


Histoire du lieu...

La « Galerie Bernard » relie le boulevard Joseph Tirou à la rue de Montigny. A l’origine de ce passage couvert, l’homme d’affaires Gustave Bernard, qui fut notamment directeur du Théâtre des Variétés de 1918 à 1949. L’emplacement de ce théâtre est occupé depuis 1957 par le Palais des Beaux-Arts.

Dans l’entre-deux-guerres, Gustave Bernard assiste aux travaux de transformation et de modernisation de Charleroi, entrepris à l’initiative du bourgmestre Joseph Tirou. Bernard a vu se construire un nouvel hôtel de ville, une nouvelle maternité, et un bassin de natation notamment. Des quartiers sont assainis : l’ancien Sale Debout est rasé permettant l’agrandissement de la Place de la Digue. Non loin de là, les travaux de comblement de l’ancien bras de la Sambre débutent, garantissant à la Ville-Basse la fin des inondations dont elle victime depuis trois siècles. La guerre 40-45 vient cependant interrompre les travaux. La Sambre asséchée reste en l’état et se mue au fil des mois en une coulée végétale en plein cœur de la Ville-Basse.

Au lendemain du conflit, les travaux reprennent. Ce qui fut la Sambre se mue en un large boulevard aux allures modernes, épine dorsale de la Ville-Basse : le boulevard Tirou est officiellement inauguré le 11 octobre 1948. Pourtant, si le boulevard structure désormais le quartier, il n’est encore que très peu bâti. Rapidement, différents promoteurs privés y entreprennent la construction de hauts immeubles. Gustave Bernard a également un projet : il envisage de faire bâtir une galerie commerçante couverte reliant la rue de Montigny au boulevard Tirou. Cette voirie privée est bordée de chaque côté par des cellules commerciales avec étage. Bernard ne verra cependant jamais son projet se réaliser : il décède en 1950.

Si Gustave Bernard n’est plus là, ses héritiers décident néanmoins de poursuivre le projet. Le passage est construit, et tout naturellement, le nom de « Galerie Bernard » lui est donné. Le passage, de style monumental, est recouvert d’une verrière composée d’une multitude de briques de verre laissant pénétrer la luminosité naturelle ; rectiligne, les derniers mètres obliquent pour rejoindre le coude formé dans la rue de Montigny. De par son style et son époque de construction, il peut être comparé à la Galerie Ravenstein de Bruxelles, dans une version cependant plus modeste. Côté Tirou, une représentation de Gustave Bernard prend place sur l’un des murs du passage.

La Galerie Bernard est aujourd’hui moins fréquentée que par le passé, bien que située dans un quartier fort commerçant. Des enseignes réputées de la région, et bien au-delà, y sont toujours aujourd’hui installées.

 

 




A travers le temps...
Slide

Charleroi, 1696

Localisation sur le plan en relief de Charleroi - Musée des Plans-Reliefs, dépôt au Palais des Beaux-Arts de Lille.

Slide

Charleroi, 1769

Localisation sur la carte de Ferraris - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, environs de 1850

Localisation sur le plan cadastral "Popp", dressé entre 1842 et 1879 par Philippe-Christian Popp - Bibliothèque royale de Belgique ©.

Slide

Charleroi, 1930

Localisation sur un plan édité pour le centenaire de la Belgique, publié dans l'ouvrage Charleroi : Guide illustré (Le grand centre industriel belge) / Comité officiel d'initiative - Charleroi. Edition : Delacre, 1930.

Slide

Charleroi, aujourd'hui

Localisation sur un plan actuel (OpenStreetMap) - Données cartographiques © les contributeurs d’OpenStreetMap, CC BY-SA.


Vous disposez d'informations complémentaires sur ce sujet ?
Partagez les !

  • Tous les champs doivent être complétés. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée ;
  • Les commentaires ne sont publiés qu'après avoir été validés par le modérateur du site; un délai de quelques heures est donc parfois nécessaire avant que votre commentaire n'apparaisse sur le site. Les commentaires qui ne seront pas publiés seront définitivement supprimés.
  • Seuls les commentaires à valeur ajoutée seront publiés ; aucun commentaire à caractère discriminatoire ne sera publié.

 

Contact | A propos de ce site | Tous les sujets | A la recherche de documents... | Portail non-officiel sur Charleroi |© www.charleroi-decouverte.be 2007 - .... | Version 5
Licence Creative Commons
Charleroi Découverte! est mis à disposition selon les termes de la
licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 Belgique.